L’Autorité portuaire d’Anvers élargit sa flotte avec des remorqueurs économes en énergie

L’Autorité portuaire d’Anvers élargit sa flotte avec des remorqueurs économes en énergie

Écologisation et durabilité de la flotte

L’Autorité portuaire d’Anvers a inauguré trois nouveaux remorqueurs RSD le 19 avril 2021. Cette expansion s'inscrit dans le cadre du renouvellement et de l'écologisation de la flotte, l'accent étant mis sur des navires durables et économes en énergie.

En 2020, 14 000 navires marins et 57 000 bateaux fluviaux ont accosté dans le port d'Anvers. Pour guider tous ces navires en toute sécurité et sans heurts des écluses à leurs postes de mouillage et vice versa, l’Autorité portuaire d’Anvers effectue chaque année 19 000 opérations de remorquage derrière les écluses, tant sur la rive droite que sur la rive gauche. Pour mener à bien toutes ces tâches de remorquage, l’Autorité portuaire d’Anvers dispose de 18 remorqueurs opérationnels et de 250 collègues prêts à intervenir 24 h/24, 7 j/7 et 365 j/an.

Au mois de septembre 2020, l’Autorité portuaire d’Anvers a acheté le premier remorqueur RSD à Multraship SA et a ensuite acquis deux autres navires. RSD, abréviation de Reversed Stern Drive, signifie que le remorqueur est conçu selon le principe de la double étrave. Cela lui permet d'être utilisé de manière dynamique comme un remorqueur avant et arrière. De plus, le remorqueur est plus économe en énergie grâce à sa conception spécifique et est équipé d'un filtre à oxyde d'azote pour se conformer à la réglementation Tier III de l'OMI. Les nouveaux remorqueurs sont conçus par le constructeur naval Damen.

Formation intensive

Afin de les préparer à l'arrivée de ces nouveaux navires, l'équipage et le personnel technique ont reçu une formation intensive de plusieurs mois. Cette formation incluait un volet nautique relatif à l'apprentissage de la navigation avec des hélices de gouvernail et un volet technique relatif à la connaissance des systèmes de navigation embarqués, de la maintenance et du dépannage. Cette formation intensive et durable a été organisée en interne et dispensée par des partenaires externes, Multraship SA et Damen.

Écologisation et durabilité de la flotte

L’Autorité portuaire d’Anvers gère une flotte de 32 navires se composant de remorqueurs, de dragueurs et de navires de soutien. Cette flotte est responsable de près de 85 % des émissions totales de C02 de l’Autorité portuaire d’Anvers. Afin de minimiser cet impact, un projet pluriannuel visant à renouveler, réduire la pollution générée par la flotte et à optimiser cette dernière a été lancé. Outre l'achat de nouveaux remorqueurs, les données visant à améliorer les processus ont été analysées. Et ce, en collaboration, par exemple, avec des partenaires tels qu'Optiport, qui a développé un outil permettant d'optimiser la planification des tâches de remorquage et Cognauship, qui se consacrera à la consommation de ses propres remorqueurs.

Jacques Vandermeiren, PDG de l’Autorité portuaire d’Anvers : « L'achat de ces navires s'inscrit dans le cadre du renouvellement et de l'écologisation de notre flotte. Dans ce contexte, nous privilégions des navires durables et économes en énergie. Nous souhaitons être climatiquement neutres à l'horizon 2050. Nous recherchons donc des combustibles alternatifs tels que l'hydrogène, l'électricité et le méthanol, outre le renouvellement avec des navires durables alimentés par des carburants conventionnels. »
Rob Smeets, Chief Operations Officer de l’Autorité portuaire d’Anvers : « Les nouveaux remorqueurs proposent un temps de réaction rapide, ce qui permet à nos capitaines de réagir plus rapidement aux différentes conditions. De plus, les remorqueurs RSD sont beaucoup plus silencieux, moins bruyants et les vibrations sont réduites à bord, ce qui fait une grande différence pour l'équipage. »
Annick De Ridder, échevine du port : « Avec l'expansion de notre flotte, nous continuons à offrir des services totalement opérationnels et nous souhaitons continuer à ouvrir la voie au transport maritime durable. L’Autorité portuaire d’Anvers montre le bon exemple en faisant un pas important dans l'écologisation de nos propres remorqueurs. Dans un avenir proche, nous expérimenterons également des remorqueurs alimentés par du méthanol et de l'hydrogène durables. »

 

A propos de Port of Antwerp

En tant que deuxième plus grand port d'Europe, le Port d'Anvers est une composante capitale de l'économie belge : pas moins de 300 services réguliers vers plus de 800 destinations assurent une connexion avec les quatre coins de la planète. Le Port d'Anvers traite chaque année environ 231 millions de tonnes de cargaisons maritimes internationales et abrite le plus grand cluster chimique intégré d'Europe. Au total, le Port d'Anvers crée environ 143.000 emplois directs et indirects et représente une valeur ajoutée de plus de 20 milliards d'euros. 

Fidèle à sa mission 'Un port d'attache comme levier vers un avenir durable', le Port d'Anvers souhaite répondre de manière flexible à un marché maritime en rapide évolution, afin de continuer à jouer son rôle de port international de premier plan. Ses leviers : la collaboration, la capacité d'adaptation élevée avec une attention particulière portée à l'innovation et à la numérisation, le développement durable, mais aussi sur la responsabilité vis-à-vis de la collectivité. 

Le Port d’Anvers est une société anonyme de droit public, dont l'unique actionnaire est la ville d'Anvers. Il emploie environ 1.600 collaborateurs. L'échevin du port Annick De Ridder est président du Conseil d'administration, tandis que Jacques Vandermeiren est CEO et président du Comité de direction, qui assure la gestion quotidienne. Plus d’informations www.portofantwerp.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à communicatie@portofantwerp.com

Port of Antwerp
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium