Les premiers candidats pour le NextGen District du port d'Anvers sont connus

Les premiers candidats pour le NextGen District du port d'Anvers sont connus

Début du deuxième tour de consultation du marché pour les pionniers en matière de circularité

L'Autorité portuaire d'Anvers a lancé en octobre dernier le premier tour d'une consultation du marché pour le NextGen District, l'ancien site de General Motors de la zone portuaire. À la suite de cette consultation, nous avons commencé les entretiens des premiers candidats concessionnaires qui remplissent les conditions en vue de transformer le terrain de 88 ha en une véritable plaque tournante de l'économie circulaire. Le deuxième tour des consultations commence le 10 juin 2021. Ce deuxième tour a pour objectif d'attirer des acteurs innovants de l'industrie de la transformation et de la fabrication circulaires qui contribuent à la transition vers une société neutre pour le climat.

Story image

Les premiers candidats sont connus

Le NextGen District du port d'Anvers, qui se trouve sur l'ancien site de 88 ha de General Motors, est en phase de transformation pour devenir une plaque tournante de l'économie circulaire. Les « produits en fin de vie » y recevront une deuxième ou une troisième chance, des solutions circulaires en matière de carbone y seront recherchées et des expériences avec des énergies renouvelables y seront exécutées. L'Autorité portuaire d'Anvers a choisi consciemment de libérer cette vaste zone située à côté du plus grand pôle d’activité lié aux produits chimiques pour faire de la place à l'économie circulaire afin de contribuer ainsi à la transition vers une société neutre pour le climat. Une consultation du marché a été lancée en octobre 2020 afin d'attirer des investisseurs nationaux et internationaux, et le premier tour de celle-ci est maintenant terminé. À la suite de cette consultation, les entretiens ont pu commencer avec certains candidats qui remplissent les critères prédéfinis, dans le but d'un octroi de concession.

Acteurs clés de l'économie circulaire

Les candidats sont tous des pionniers dans le domaine de la circularité. Nous vous présentons d'ores et déjà certains de ceux-ci :

  • Biondoil, pionnier du développement de produits biochimiques et de biocarburants de 2e génération, souhaite installer une raffinerie sur le site de NextGen.
  • Laupat Industries transforme les déchets des pneus de voiture en fin de vie en nouvelles matières premières, comme de l'huile verte, de l'acier et de l'hydrogène. Le processus n'émet pas de CO2 et ne consomme pas d'énergie. Le projet sans CO2 et neutre en énergie atteint ainsi une valorisation matière d’au moins 95%.
  • Novali fait également partie des entreprises en lice pour recevoir une place sur le site. Elle développe et produit la prochaine génération de batteries en lithium pour l'industrie automobile et le stockage d'énergie stationnaire.
  • Triple Helix’ Molecules as a Service (THX MaaS) est un autre candidat. Leur projet, SurePUre est une usine pilote qui recycle la mousse de polyuréthane et les barquettes en PET et les transforme en polyols.

Des entretiens seront réalisés dans les semaines à venir avec tous les candidats. Ces entreprises y exposeront leur cas plus en profondeur. Avant de prendre une décision finale, les projets seront à la fois jugés selon leur faisabilité, mais également en fonction de l'orientation vers le futur, de la valeur innovante, de l'impact sur le climat et du degré l'adaptabilité.

Suite de la consultation du marché : il y a encore de la place pour des pionniers de l'économie circulaire

À présent que le premier tour de la consultation du marché est terminé, l'Autorité portuaire d'Anvers lance le 10 juin le deuxième tour de cette consultation via son site web. En travaillant avec différents tours de consultation, nous sommes en mesure d'offrir une chance de postuler à des moments différents au plus grand nombre d'entreprises possible qui sont actives dans la « nouvelle économie » et qui travaillent avec les technologies à la pointe les plus évolutives. Les candidats supplémentaires doivent soumettre leurs propositions de projet pour le 20 octobre 2021 au plus tard. Les mêmes conditions sont d'application que pour le premier tour de la consultation : des acteurs innovants qui souhaitent contribuer à l'économie circulaire. Il doit s'agir plus spécifiquement de candidats opérant essentiellement dans l'industrie circulaire de la transformation et de la fabrication tout en s'intéressant à la transition énergétique. Une procédure pour NextGen Demo suivra également après l’été, consacrée aux parties qui cherchent un emplacement pour installer une installation pilote innovante.

Jacques Vandermeiren, CEO de l'Autorité portuaire d'Anvers. « L'Autorité portuaire d'Anvers veut et doit jouer un rôle de premier plan dans la transition énergétique. Le port d'Anvers abrite le plus grand pôle chimique de toute l'Europe. Notre souhait est de renforcer ce pôle, de l'ancrer et de le soutenir dans la transition vers une économie circulaire et neutre en carbone. L'objectif est de faire évoluer NextGen District en une plateforme d'innovation et d'enrichissement mutuel en matière d'économie circulaire qui est capable de représenter une bouffée d'oxygène pour la nouvelle génération. Les projets des candidats retenus illustrent parfaitement notre ambition : innovation, audace et circularité. »
Échevine du port Annick De Ridder : « Avec le NextGen District, nous visons la création des centaines de nouveaux emplois, lesquels viendront eux aussi soutenir la croissance durable de notre port. Ce laboratoire d'innovation technologique et durable, où des pionniers recevront la possibilité d'évoluer, contribuera au renforcement, à la synergie et à la diversification de la plateforme portuaire. Il s'agit par ailleurs de l'emplacement idéal pour accélérer encore la transition au sein du pôle chimique d'Anvers. De cette manière, nous continuons à nous concentrer sur notre valeur ajoutée de demain, et donc aussi sur notre prospérité. »

https://www.portofantwerp.com/en/nextgendistrict

A propos de Port of Antwerp

En tant que deuxième plus grand port d'Europe, le Port d'Anvers est une composante capitale de l'économie belge : pas moins de 300 services réguliers vers plus de 800 destinations assurent une connexion avec les quatre coins de la planète. Le Port d'Anvers traite chaque année environ 231 millions de tonnes de cargaisons maritimes internationales et abrite le plus grand cluster chimique intégré d'Europe. Au total, le Port d'Anvers crée environ 143.000 emplois directs et indirects et représente une valeur ajoutée de plus de 20 milliards d'euros. 

Fidèle à sa mission 'Un port d'attache comme levier vers un avenir durable', le Port d'Anvers souhaite répondre de manière flexible à un marché maritime en rapide évolution, afin de continuer à jouer son rôle de port international de premier plan. Ses leviers : la collaboration, la capacité d'adaptation élevée avec une attention particulière portée à l'innovation et à la numérisation, le développement durable, mais aussi sur la responsabilité vis-à-vis de la collectivité. 

Le Port d’Anvers est une société anonyme de droit public, dont l'unique actionnaire est la ville d'Anvers. Il emploie environ 1.600 collaborateurs. L'échevin du port Annick De Ridder est président du Conseil d'administration, tandis que Jacques Vandermeiren est CEO et président du Comité de direction, qui assure la gestion quotidienne. Plus d’informations www.portofantwerp.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à communicatie@portofantwerp.com

Port of Antwerp
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium